NL      FR      EN Musée     Enfants     Réservations     Visite en ligne     Histoire     Ecole
DE      ES Cacao & Co     Recettes     Projets     Vidéo
 
Accueil
Heures d'ouverture
   Prix
Plan d'accès
Visites en groupe
Presse & Média
Liens
Downloads
Contact

Nouveautés

Ateliers

Pays





  Choco-Story on Facebook

Choco-Story
 
Histoire Glyphe Chocolateros Codex Sacrifices Squelettes
Origine-1 Monnaie Origine-2 Origine-3 Geste Origine-4
 

2) Le glyphe cacao en écriture Maya

Pourquoi est-il en forme de poisson ?
Voici une explication plausible partagée par Madame Tixier, éminente spécialiste maya de Toulouse en France.

Depuis le premier jour où nous avons lu que le glyphe ci-dessous

signifie cacao, nous nous sommes demandés pourquoi il a la forme d'un poisson.
Et cela jusqu'au jour où lors d'une conférence donnée par Madame Tixier, pharmacienne et spécialiste en chocolat de Toulouse, nous avons pu écouter son interprétation, inspirée du Popol Vuh.

Le Popol Vuh est le grand livre sacré des Mayas Quiché des hauts plateaux du Guatemala.
C'est un œuvre d'une grande beauté poétique, qui commence avec la création du cosmos et se termine à la conquête par les Espagnols.

Ce récit épique, mythologique et ésotérique, a été transmis oralement et transcrit en latin vers 1550 par un religieux espagnol, Francisco Ximenez.
C'est un texte assez compliqué dont les traductions ne sont pas toutes identiques et qui doit être interprété.
Un épisode raconte comment les premiers jumeaux, enfants des créateurs de l'Univers, furent attirés dans le monde souterrain pour jouer à la balle. Décapités par les dieux de ces lieux sinistres, pour avoir osé pénétrer dans leur royaume, la tête de l'un d'eux, Hun Hunahpu, dieu du maïs, fût accrochée à un arbre, le cacaoyer.

Un jour la fille d'un dieu, apprenant l'histoire, vint caresser cette tête sans corps. Elle se retrouva alors fécondée par magie. Pour échapper à la colère de son père, la jeune fille prit la fuite et monta sur terre où elle mit au monde de nouveaux jumeaux, Hunahpú et Xbalanqué. Décidés à venger leur père, ils retournèrent aux enfers où les dieux pour s'en débarrasser les immolèrent par le feu et jetèrent leurs cendres dans un fleuve. Cinq jours plus tard les jumeaux réapparurent sous forme de poissons et après bien des aventures devinrent le soleil et la lune.

Scène représentant la résurrection du dieu du maïs, Hun Hunahpu, sortant de la terre, représentée par une carapace de tortue.

Ses deux fils, Hunahpu et Xbalanqué, aident leur père. Les noms de tous les trois sont reproduits sous forme de glyphes.
Cette scène se trouve à l'intérieur d' une pièce en céramique ancienne.

Dans plusieurs ouvrages écrits plus tard on peut lire qu'un des deux frères, Hunahpú invente la façon d'utiliser le cacao.

Le lien cacao - poisson est donc établi dans ce récit. Mais est-ce une explication pour la forme de poisson que revêt le glyphe maya représentant le mot cacao ?